Tronc commun :

Gouvernance responsable, Management des risques, Compliance, RSE

Deux parcours de spécialisation :

- Finance et Investissement responsables

- Ressources Humaines et Emploi responsable

 

Le Master Droit & Ethique des affaires est un parcours du Master en Droit mention droit des affaires.

Présentation du thème du Maste

Quel que soit leur secteur d’activité, les entreprises, les organisations, les établissements privés ou publics sont aujourd’hui conscients des enjeux d’une meilleure gouvernance et de l’importance d’en faire un levier stratégique pour un développement pérenne. Tous doivent adopter une démarche pour prévenir et gérer les risques liés à leurs activités et diffuser, en parallèle, des valeurs comportementales dans les processus de prises de décisions. Les crises successives que traverse le monde économique confirment le besoin de renforcer la transparence et l’intégrité. Les réformes se multiplient et témoignent d’une transformation des modes de gouvernance et du rôle des opérateurs socio-économiques.

Fort d'une expérience de 10 ans, et pionnier dans son domaine, le Master Droit et Ethique des affaires forme les étudiants à la gouvernance responsable, au management des risques, à la Compliance et à la RSE et les familiarise avec tous les domaines de l’éthique des affaires. Il est le fruit d’une coopération étroite avec un réseau international d’experts pour offrir une formation innovante et originale destinée à anticiper les besoins du marché de l’emploi.

Ethique en quelques mots

Créatrice d'une culture commune, l’éthique permet d'identifier les valeurs qui doivent précéder toutes les actions de l'entreprise.

Si l’objectif de la compliance est de doter l'entreprise d'outils permettant de s’assurer du respect lois, des règlements et des normes de l'entreprise, et de prévenir ainsi les risques liés à ses activités, l’éthique favorise un comportement qui, au-delà du respect des textes, des normes ou de la réglementation, conduit chaque acteur de l’entreprise à analyser une situation et à évaluer ses actions. Multiplier les procédures de contrôle et de conformité est une démarche vaine tant que les salariés ne sont pas formés à la culture de l'entreprise, à ses valeurs et en mesure de former leur propre jugement. Le déploiement d’une culture éthique renforce l’aptitude à prendre la bonne décision ou à demander conseil. Si la compliance s’impose, adopter un comportement éthique relève d’un choix qu’il faut savoir inculquer et favoriser.

Si l’association de l’éthique et de la compliance conduit à une prévention plus efficace des risques, elle ouvre également la voie à une meilleure gouvernance des entreprises. Ethique, Compliance, Gouvernance, le tiercé gagnant de la performance.

Objectifs du Master

Pour la première fois, les étudiants spécialisés en droit de l’entreprise ont l'opportunité de découvrir et d’approfondir tous les sujets de la gouvernance des entreprises, de se former aux  outils de management des risques et d’acquérir la technique d’élaboration et de déploiement d’un programme de Compliance. L’étude des législations et des systèmes, sous un angle comparé, et l’approche transversale des secteurs d’activité sont un atout pour renforcer les connaissances et les champs de compétences des diplômés du Master. En plus du tronc commun dédié à la Gouvernance, au management des risques et à la Compliance, le diplôme offre le choix entre deux spécialisations secondaires en Finance et investissement responsables ou en Ressources humaines et emploi responsable.

La formation est complétée par un apprentissage de 12 mois, des cas d’étude et des conférences ainsi que des séminaires délocalisés à l’étranger. Abritée par la Chaire Droit et Ethique des affaires, elle bénéficie directement de ses partenariats et travaux scientifiques. Identifié comme un diplôme de référence par les professionnels et les recruteurs, en France comme à l'étranger, le Master s'appuie sur un fort réseau professionnel et un club Alumni dynamique.

Le diplôme est conçu de manière à offrir aux étudiants l’opportunité de développer des compétences parallèles et complémentaires afin d'être capables de détecter tous les risques de l'entreprise : pénal, social, environnemental, financier. Pour cela, tous les étudiants sont formés à des matières transversales, indispensables à la bonne formation d'un juriste, tout en acquérant de solides connaissances dans le parcours de spécialisation choisi.

Le parcours finance et investissement responsables (FIR) forme les étudiants à la finance durable. Les investisseurs, les clients et les actionnaires ont montré la nécessité croissante de relier la performance financière d'une entreprise à son impact social et environnemental. Pour appréhender pleinement cet enjeu, les étudiants approfondissent à la fois leurs connaissances en finance traditionnelle et acquièrent des compétences nouvelles dans des domaines émergents comme le reporting, la transparence financière, la relation client, l'ISR, la notation financière et extra-financière, la microfinance ou encore la finance islamique.

Le parcours ressources humaines et emploi responsable (RHER) forme les étudiants à une organisation responsable des relations de travail, indispensable à une bonne gestion de l’entreprise, en leur offrant l'opportunité d'acquérir de solides connaissances dans des domaines importants tels que les conditions de travail des salariés, la diversité, la gestion de l'emploi, la prévention des risques psychosociaux, la gestion de la mobilité. Pour les étudiants intéressés par le droit social et le droit de l'entreprise qui souhaitent évoluer dans un contexte international, le parcours RHER est une formation idéale.

Un benchmark des formations a révélé que ce Master est la première formation en France, en Europe et à l’international entièrement dédiée à ces questions avec un volume horaire d’enseignement de près de 800 heures.

Le Master Droit et Ethique des affaires est l'unique formation en France conçue ab initio pour répondre aux enjeux de la gouvernance responsable des entreprises et accréditée par le Ministère. Elle ne résulte pas de la transformation ou réorientation d'un Master préexistant en Droit des affaires ou en droit social.

L’attractivité croissante du Master, le fort taux d’insertion professionnelle et le salaire médian de ses diplômés, dans les métiers émergents (comme Responsable RSE, Consultant en Compliance, Ethics and compliance officer, Data protection officer) ou traditionnels, attestent que le pari, lancé il y a 10 ans, d’une formation juridique dédiée aux enjeux de la bonne gouvernance et de la Compliance a été tenu.

 

Roxana Family

Directrice du Master et de la Chaire Droit et Ethique des affaires
Directrice scientifique de la Revue Internationale de la Compliance et de l'Ethique des Affaires (JCP, Groupe LexisNexis)
Membre du Conseil National du Droit
Vice-présdiente déléguée au développement international
Université de Cergy-Pontoise

 

Plaquette de présentation